1. Imp3D
  2. Une belle impression 3D métal : EOS M 100

Une belle impression 3D métal : EOS M 100

Au salon professionnel Formnext 2015, EOS a présenté la nouvelle imprimante 3D EOS M 100 3D. Elle offre aux clients la possibilité d’accéder à l’impression 3D directe du métal, à un prix abordable.

Le nouveau produit est basé sur la technologie offerte par l’imprimante EOS M 290, déjà bien établie sur le marché. L’appareil est doté d’une enveloppe d’impression ronde de 100 mm. Parmi les exemples proposés au salon figurait la production de 70 bridges et couronnes dentaires en environ 3 heures.

L’imprimante EOS M 100 produit déjà des pièces en chrome et en inox et sera en mesure de produire des pièces en titane Ti64 lorsque le matériau sera disponible en 2016. La société indique que la fibre optique 200 W a une stabilité et une qualité de faisceau permettant de construire en permanence des pièces de qualité. Ceci est allié à un point laser plus petit doté d’une résolution très détaillée. Cette combinaison permet à l’EOS M 100 de produire des pièces petites et complexes. 

La société a essayé de répondre aux besoins de production en créant des équipements périphériques qui aident à la production industrielle et minimisent le contact avec la poudre. EOS a développé une stratégie efficace de revêtement et d’exposition qui réduit les temps supplémentaires de production. Le système est également doté d’un design modulaire, ce qui facilite son installation et son démantèlement rapides. 

Comme le produit se base sur EOS M 290, CADplace espère que la nouvelle EOS M 100 pourra tirer parti du produit EOSTATE Meltpool pour le suivi et l’analyse en temps réel des constructions résultant de l’impression 3D.