1. Imp3D
  2. Avez-vous assiste au 3D Print Show à Paris ?

Avez-vous assiste au 3D Print Show à Paris ?

Le Carrousel du Louvre : ceci vous fait penser au Da Vinci Code ? Non. Pour les ingénieurs, le secteur de l’impression 3D est encore plus extraordinaire que le thriller de Dan Brown. Le salon s’est agrandi avec les années, des nouveaux acteurs étant présents aux côtés des anciens.

Au détour des allées du salon, on pouvait trouver de nombreux nouveaux arrivants sur le marché de l’impression 3D. On pouvait entendre des commentaires des exposants sur leurs développements, essais ou optimisations de nouvelles matières ou méthodes d’impression. Le marché est en rapide développement. Le marché de l’impression 3D retient l’attention du marché du design et de l’ingénierie depuis déjà quelques années. De plus en plus, il attire également l’attention de consommateurs enthousiastes.

 

En nous promenant dans le salon, nous avons aperçu le stand de MakerBot juste à côté du stand d’Autodesk, lui-même situé juste à côté du stand de Stratasys. Bien sûr, depuis que Stratasys a acheté MakerBot l’année dernière, Autodesk se retrouvait entouré de Stratasys de chaque côté.

Cette société de logiciels de design promeut l’impression 3D depuis plusieurs années, adapte ses produits professionnels et développe ses produits destinés aux consommateurs pour exploiter la transition du marché vers l’impression 3D.

Quoi de neuf chez Autodesk ? Si je vous dis que la société a lancé sa propre imprimante 3D, me croirez-vous ?

Tout est basé sur Spark. Spark est la plateforme de logiciel ouverte d’Autodesk, conçue pour faciliter l’utilisation d’imprimantes 3D avec des données de design 3D numériques. La plateforme de logiciel Spark est ouverte, ce qui permet à tout le monde d’y accéder, de l’essayer, et même de le développer afin de créer de nouvelles possibilités pour l’impression en 3D.

 

Autodesk a développé une imprimante 3D de design ouvert basée sur l’architecture de logiciel d’imprimante 3D Spark pour permettre l’innovation dans les techniques d’impression 3D.

Stratasys propose la première technologie d’impression 3D multicolore et multi-matières

Comme la plateforme de logiciel Spark, l’imprimante 3D d’Autodesk basée sur Spark est ouverte. Autodesk partage les fichiers de design pour que tout le monde puisse l’améliorer ou la customiser.

Le nom de « Spark » est révélateur de l’intention d’Autodesk de « sauter sur » la démocratisation de l’impression 3D.

 

Stratasys Object500 Connex3 propose une impression 3D en couleur avec des matières multiples

Stratasys a fait la démonstration de la première imprimante multicolore et multi-matières, l’Object500 Connex3.

Les modèles imprimés de Stratasys 3D comprenaient un drone commercial intégralement imprimé en 3D et utilisé pour un certain nombre d’applications, de la lutte anti-incendie à la lutte anti-criminalité. La société continue à travailler avec des artistes émergents qui mettent leur imagination à contribution ainsi que des sociétés travaillant dans des secteurs divers, de la fabrication de chaussures aux fabricants de produits médicaux.

 

Client de Stratasys, Aerialtronics a permis aux visiteurs d’approcher de près le design d’un drone UAV commercial. Les systèmes sans pilote de la société enregistrent et diffusent des vidéos pour un grand nombre d’applications, y compris le contrôle des mouvements de foule, les opérations de recherche et de sauvetage, l’espionnage, la cartographie et la lutte anti-incendie. L’équipe de design d’Aerialtronics a pu, au départ, produire des prototypes dans des matériaux ABS durables au lieu de rechercher des pièces en Asie. Ceci a permis à l’équipe d’évaluer l’adaptabilité, la forme et les fonctions d’Altura et de procéder rapidement au développement. Aerialtronics utilise toujours l’impression 3D pour produire des pièces « add-on » (ajoutées), permettant à la société de customiser ses drones selon les besoins de chaque client.

 

A4 Technologie présente la nouvelle Up Box en France avec des capacités d’impression 3D plus précises et plus rapides.

 

La société française A4 Technologie a présenté pour la première fois en France la UP Box de TierTime. La version la plus récente de l’imprimante 3D de TierTime coûte moins de 2000 € et propose une impression plus rapide, plus précise, et avec une enveloppe d’impression plus grande.

Disponible à la fin 2014, l’Up Box a une enveloppe d’impression de 205x255x205 et une précision de plus de 100 microns en 3 axes. L’étalonnage pleinement automatique est un autre avantage pour les utilisateurs.

 

La technologie ne vous suffit pas ? Econolyst vous donne accès au savoir.

Nous avons rencontré Econolyst pour la première fois l’année dernière au 3D Print Show. La société est active depuis plus d’une décennie et conseille les entreprises industrielles et de biens de consommation ainsi que les gouvernements et administrations de la défense sur les technologies de fabrication additives et aide ces sociétés à mettre en œuvre avantageusement la fabrication additive.

 

Le salon grouillant de nouveaux modèles d’imprimantes, de nouvelles matières et de prix différents, il pouvait être surprenant de trouver une société qui ne proposait pas les dernières technologies d’impression 3D.

Mais pour les visiteurs du 3D Print Show, l’Econolyst pourrait être une excellente source d’information et d’expertise, à mesure que les sociétés opèrent leur transition vers la fabrication additive. Que vos besoins consistent à développer des stratégies, aider à effectuer la mise en œuvre ou analyser les marchés, les experts de chez Econolyst pourraient représenter une excellente source d’expérience pour votre société.

Le 3D Print Show à Paris mérite vraiment une visite des professionnels des milieux du design et de l’ingénierie. Les flux de travail de la transformation de votre design à la fabrication deviendront plus rapides à mesure que les capacités des technologies d’impression 3D s’étendent et que les coûts s’abaissent. Ces changements peuvent permettre à votre société de réduire les coûts, d’être plus efficace et de développer plus rapidement des produits.