1. Imp3D
  2. 3D Print Show Paris 2015 : les dessins et les pièces

3D Print Show Paris 2015 : les dessins et les pièces

Les technologies d’impression 3D gagnent du terrain et aident de plus en plus de designers et d’ingénieurs au cours des différentes phases de leurs projets. Le Paris 3D Print Show 2015 a mis l’accent sur ces capacités : littéralement de la conception à la fabrication des pièces.

Les fournisseurs de produits d’impression 3D occupaient le hall d’exposition du Carrousel du Louvre. Stratasys, le leader du marché, était le sponsor principal de cette année, et CADplace a interrogé Éric Bredin sur la stratégie de la société. Des sociétés françaises connues sur le marché de l’impression 3D étaient également présentes.  Et certains artistes très talentueux ont exposé leurs œuvres au salon.

Stratasys se développe au-delà du prototypage rapide

Le leader du marché a une longue expérience de fourniture de technologies de prototypage rapide aux clients industriels. La technologie Connex démontre l’expertise de la société : elle permet d’imprimer des pièces en plusieurs couleurs et plusieurs matières. Les fonctionnalités sont adaptées depuis des années au marché du prototypage pour le développement de produits. La société a fait évoluer ses technologies et gammes de produits dans les deux directions à partir de ses capacités de prototypage au stade de la vérification de produit. La gamme Mojo de Stratasys et les produits Objet d’entrée de gamme donnent aux équipes de développement de produit la possibilité de produire des prototypes de designs conceptuels à un stade précoce, rapidement et en interne. Plus loin dans le flux de travail de développement de produit, les imprimantes 3D Fortus FDM permettent de produire des versions finales de pièces fabriquées. Le design conceptuel, la vérification du produit et la fabrication sont des cibles importantes pour Stratasys.

CADplace a interrogé Éric Bredin de chez Stratasys : vous trouverez l’article et la vidéo ici : les activités d’impression 3D évoluent chez Stratasys

 

Du design aux pièces

J’ai eu la chance de rencontrer Ryan Buyssens au salon et nous avons eu un peu de temps pour parler plus concrètement de son art et de son travail. Ryan est venu à Paris pour présenter « Resistance », son travail interactif.

Cette œuvre consiste en des éclairages, des capteurs de zone et des structures mécaniques pour créer une installation très personnelle, unique et interactive pour chaque visiteur. Selon Ryan, qui est professeur associé de sculpture et de design appliqué à l’École de design et d’arts visuels de l’University of Central Florida, « Resistance » intègre tous ses domaines d’intérêt artistiques et techniques. L’œuvre comprend la modélisation 3D, l’électronique, l’impression 3D, l’usinage CNC, la peinture, le papier plié, la conception de mécanismes et la science des matériaux. Vous trouverez davantage de renseignements sur son projet à l’adresse suivante : http://systemsfail.com/ 

En ce qui concerne les « pièces », des sociétés telles qu’Arketyp3D ont présenté aux visiteurs les dernières avancées. Arketyp3D est une société spécialisée qui fournit les produits Envisiontec3D sur le marché français. Cette technologie permet à la société de se concentrer sur des marchés divers et multiples, notamment le marché dentaire, les sociétés de conseil en ingénierie, les sociétés automobiles et aérospatiales ainsi que les créateurs de bijoux. Vous trouverez davantage d’informations sur : http://arketyp3d.com/

Le 3D Print Show en 2016

CADplace a réussi à s’entretenir quelques minutes avec Kerry Hogarth, l’organisateur du salon, pour évoquer les projets futurs de la société. En 2016, le 3D Print Show réunira en un seul salon à Amsterdam et un événement en Californie divers événements en Europe et en Amérique du Nord. Ceci semble être une transition naturelle qui permettra d’exposer de manière plus large et plus approfondie le secteur de l’impression 3D en 2016. Il est assez simple de se tenir informé des changements sur http://3dprintshow.com/ 

Le point de vue de CADplace

2014 et 2015 n’étaient pas les années les plus faciles pour cette technologie en expansion. Malgré cela, les entreprises de conception de produit et de fabrication ont de plus en plus d’options en termes de matières, d’enveloppes d’impression, de techniques d’impression et de sociétés de services. La capacité de transformer facilement et rapidement un design 3D en une pièce bien réelle que vous pouvez avoir en main, ou qu’un client peut avoir en main à l’autre bout du monde, est en évolution rapide. Si votre société n’a pas encore pris le temps d’étudier la manière dont ces produits et services peut rendre vos projets plus efficaces au cours des processus de conception et de développement de produit, vous devriez vous arrêter un instant et vous pencher sur la question.