1. Domaines
  2. Virtual Reality = Réalité Virtuelle
  3. Revue de Conception à l’aide du prototypage virtuel et de l…

Revue de Conception à l’aide du prototypage virtuel et de la visualisation 3D stéréo en temps réel

Le prototypage virtuel de projets d’ingénierie et d’architecture complexes est de plus en plus répandu. Tout au long de la phase de design, les équipes se rassemblent pour discuter de leur travail. Les systèmes de revue de la conception par visualisation 3D stéréo sont plus abordables que jamais.

Les ingénieurs et architectes savent que, dans le domaine du design 3D, les relations des objets dans l’espace sont fondamentales. Nous pensons en 3D. Nous imaginons le résultat final en 3D. Et le résultat de tout notre travail, en réalité, sera véritablement en 3D. Donc que la conception porte sur un téléphone portable, un moteur de moto, une nouvelle maison, ou un immeuble de bureaux, nous avons des difficultés à réconcilier notre perception des objets dans l’espace, perception naturellement 3D, avec les limitations de nos outils 2D.

Bien sûr, nos programmes de modelage paramétrique et outils architecturaux sont tous 3D, mais notre visualisation de ces informations est, en fin de compte, presque toujours limitée aux images 2D que produisent les écrans de nos stations de travail. Même si vous vous levez et faites le tour de l’écran de votre station de travail, vous ne verrez rien de plus que l’arrière de votre écran.

Ça a l’air bête et bien sûr, ça l’est! Nous sommes habitués aux rendus de nos designs 3D en temps réel et à pouvoir interagir avec des modèles complexes par l’intermédiaire d’un écran 2D. Et nous comprenons aussi qu’une image 3D stéréo nous permettrait de comprendre beaucoup mieux, dans nos designs, quelles sont les relations des objets dans l’espace.

Nous savons tous que voir des images 3D flotter dans l’espace n’est plus, depuis bien longtemps, réservé aux romans de science-fiction. Pour autant, de nombreux architectes, designers et ingénieurs ne savent peut-être pas que ces technologies sont devenues très abordables. Et elles ne sont pas seulement réservées aux designers assis devant leur station de travail avec des lunettes 3D sur le nez, mais elles peuvent aussi bénéficier à des utilisateurs multiples réunis dans une salle de conférences pour réaliser ensemble une revue de conception.

Il est vrai que consacrer un espace entier à la visualisation, installer de multiples projecteurs, des stations de travail, des systèmes de détection et de synchronisation, des écouteurs, des lunettes et logiciels nécessaires à la création d’un environnement de cave 3D, peut représenter un investissement important. Cela dit, pour moins de 20% du coût de cet investissement, de nombreuses entreprises pourront bénéficier de 80% des profits que pourraient rapporter le prototypage virtuel et les revues de conception 3D virtuelles.

Pour arriver à ce même résultat, un affichage mural pourrait être une alternative à prendre en considération pour réaliser des visualisations 3D stéréo. Il s’agit d’une configuration qui est relativement facile à mettre en place, qui présente, pour des utilisateurs multiples, les mêmes avantages que la visualisation 3D stéréo, et qui permet d’éviter un certain nombre des dépenses souvent associées à un tel projet.

Créer un espace réservé aux revues de conception virtuelles sera l’un des aspects les plus onéreux et l’obstacle le plus important à surmonter. Un simple système d’affichage mural, une station de travail, un projecteur et un système de détection peuvent être installés dans une salle de conférences à usages multiples, ce qui permet d’éviter la dépense supplémentaire qui consisterait à consacrer un espace à cette fonction seule.

Ce système sera en règle générale un système consacré, et vous permettra de faire des économies car vous n’aurez besoin que d’une station de travail et d’un simple système de projection. Alors que des définitions plus élevées que ce qui n’est possible sur un simple système seront parfois requises, la grande majorité des designers qui n’utilisent pas encore de système VR pour les revues de conception se rendront rapidement compte qu’un simple projecteur peut répondre à presque tous leurs besoins, sinon tous.

Choisissez une station de travail graphique professionnelle qui puisse répondre facilement à vos besoins et pensez non seulement à vos projets actuels mais aussi à ceux de l’année prochaine lorsque vous décidez du niveau du système et de la performance graphique. La visualisation 3D stéréo exige évidemment un rendu deux fois plus rapide, la même image étant rendue 2 fois, une fois pour chaque œil. De plus, cette technique demande une mémoire graphique deux fois plus élevée, et vous devrez donc accorder une attention particulière à vos choix en termes de performance graphique de la station de travail. En fonction du logiciel que vous utiliserez pour réaliser la visualisation, vous choisirez soit un système à CPU unique, soit un système à double CPU. Avoir ceci à l’esprit lors des essais de la configuration du système est une bonne idée.

Il se pourrait que le logiciel que vous utilisez pour la visualisation soit d’ores et déjà capable de produire de la 3D stéréo, mais si ce n’est pas le cas, des solutions telles que Techviz peuvent permettre une visualisation en 3D stéréo pour des centaines de programmes, y compris les plus grands programmes de design et de CAO. Ce type de solution présente l’avantage d’utiliser votre logiciel de CAO habituel pour effectuer vos revues de conception.

En ce qui concerne le système d’affichage: graphiques, lunettes, émetteur, toutes les parties doivent pouvoir communiquer correctement entre elles. En bref, vous aurez le choix, pour des lunettes 3D, entre un système actif et un système passif. Le choix dépendra de vos besoins – en particulier en termes d’espace physique, d’organisation de cet espace, et en fonction du nombre d’utilisateurs simultanés. En règle générale les environnements professionnels font appel, aujourd’hui, aux lunettes 3D stéréo actives.

AMD a developpé HD3D pour les cartes graphiques professionnelles AMD FirePro. NVIDIA a mis au point la solution3D Vision Pro pour les solutions graphiques professionnelles NVIDIA Quadro. Dans les deux cas, la technologie sous-jacente a été mise en place et permet le visionnage stéréoscopique 3D avec une technologie stéréo 3D soit passive soit active.

Dans le cas des lunettes, on peut trouver de multiples solutions. Récemment, à Dimension 3,  CADplace a rencontré des ingénieurs chez Volfoni. Jean-Luc Ros nous a gentiment montré les versions active, passive et hybride des lunettes 3D Volfoni. Les lunettes ActivesEyes, qui sont des lunettes 3D stéréo actives professionnelles, se sont avérées être les plus intéressantes pour les utilisateurs professionnels. Un avantage certain est que Volfoni a séparé les composants électroniques des lunettes elles-mêmes si bien que les lunettes restent très confortables et très légères tandis que la partie électronique peut être accrochée à votre poche ou à votre ceinture. De plus, les spécialistes français des lunettes 3D ont développé une version hybride du produit ActivEyes qui fonctionne avec des solutions à la fois passives et actives. Il s’agit d’une solution très souple et de bonne qualité.