1. Domaines
  2. Objectif Simulation
  3. Les experts en simulation arrivent à la conférence NAFEMS s…

Les experts en simulation arrivent à la conférence NAFEMS sur la simulation pour réseauter et partager leur expertise

Paris, 4 juin 2014 – le premier jour de la NAFEMS Simulation Conference apporte son lot d’experts en simulation provenant de divers secteurs.

Bien que la simulation ne soit pas une chose nouvelle, de nouveaux développements concernant les méthodologies, les fonctionnalités, la facilité d’utilisation et la puissance de calcul rendent la simulation accessible à un nombre de plus en plus important de professionnels. Aujourd’hui, sous la forme de produits accessibles à des utilisateurs qui ne sont pas des experts en simulation, la simulation est à la disposition de tous les ingénieurs pour effectuer des tests rapides, des vérifications de design ou des analyses. Il existe également des outils de simulation possédant les capacités exigées par des systèmes de simulation extrêmement complexes. Cette expansion des outils de simulation s’accompagne d’une expansion rapide de la puissance de calcul disponible via des ressources de cloud-computing ainsi que des plateformes hybrides CPU & GPU.

Dans ce contexte, NAFEMS est un véritable vétéran avec ses 30 ans d’expérience dans le secteur de la simulation. Cet organisme à but non lucratif constitue une ressource indépendante dans le monde de la simulation et est présent dans le monde entier. Il est actif en France depuis de nombreuses années. La conférence de 2014 est la 3e conférence bisannuelle.

François Costes a ouvert la conférence en accueillant les visiteurs et en remerciant les nombreux contributeurs. Ceux-ci ont partagé leur expérience et leur expertise au cours des deux journées de la conférence.

Tim Morris, le directeur général de NAFEMS, a accueilli les participants en faisant la liste des tendances caractérisant le secteur de la simulation. Celles-ci comprennent une convergence entre l’IAO et l’ingénierie des systèmes, la capacité de calcul, les modifications de la modélisation de systèmes complets et un manque d’ingénieurs formés en techniques de simulation.

Ce dernier point mérite que l’on s’y arrête. Alors que les outils permettant de modéliser des systèmes complexes et les capacités de simulation destinées aux experts continuent à évoluer rapidement, les outils de simulation sont simultanément démocratisés dans tout le champ du design et de l’ingénierie. Il est certain que ces nouveaux outils de simulation, qui sont font souvent partie de suites de produits proposées par des fournisseurs de CAO et PLM, possèdent des interfaces adaptées aux professionnels de l’ingénierie et du design. Ceci ne résout pas le problème du manque de professionnels formés. C’est plutôt le contraire : ceci augmente la demande en ingénieurs formés aux techniques de simulation.

Dans tous ces domaines, NAFEMS s’efforce de constituer une ressource pour tout le secteur. Cet organisme tâche de soutenir les entreprises qui commencent à travailler dans ce domaine ou souhaitent intensifier leurs activités dans le domaine des systèmes de simulation.