1. CAO
  2. Comment limiter la démarque et améliorer les performances au…

Comment limiter la démarque et améliorer les performances au travers d'un PLM global

Grâce aux outils ERP, les entreprises spécialisées dans la distribution, la chaussure, la maroquinerie et l'habillement optimisent déjà leurs stocks. L'intégration de l'ERP avec un outil de gestion du cycle de vie des produits (PLM) va encore plus loin dans cette optimisation, en permettant d'assurer la planification, la conception et l'approvisionnement des bons produits et des bons composants.

Mais en quoi est-ce si important pour les entreprises ? Ces dernières ont l'obligation d'être encore plus dynamiques et réactives face à l'évolution accélérée des tendances, et doivent disposer de quantités suffisantes de stock pour répondre à la demande immédiate comme à court terme, sans pour autant générer de surplus.

L'un des bénéfices majeurs de l'optimisation de stock est donc de permettre une meilleure flexibilité dans la planification et la commercialisation des collections, et c'est précisément l'un des avantages qui caractérisent les systèmes PLM étendus d'aujourd'hui. Grâce aux solutions PLM, les distributeurs peuvent choisir de maintenir et de promouvoir les articles qui arrivent en tête de leurs ventes d'une saison sur l'autre, ou au contraire d'abandonner ceux dont les performances sont moindres, et ce dès l'amont de la chaîne d'approvisionnement.Ajouter ou retirer un produit de la collection est un processus simplifié qui, lorsqu'il est combiné avec un workflow ou des notifications automatiques, permet à tous les contributeurs de la chaine d'approvisionnement d'être informés immédiatement ce qui contribue à réduire davantage encore les risques de pertes sur stocks.

 

Disposer en permanence des stocks appropriés, au bon endroit et au bon moment, constitue l'impératif le plus contraignant pour tout distributeur. Dans un système PLM, la visibilité instantanée sur les besoins en produits leur permet de mieux anticiper et de reporter sur les fournisseurs une partie de la gestion des matières premières, ainsi que les coûts associés.

En raison des coûts élevés et fluctuants des composants, la gestion des matières revêt en outre une importance particulière. Seuls les systèmes PLM matures offrent les fonctions indispensables de planification avancées et la visibilité en temps réel sur la localisation des bases matières.

Le PLM permet aux merchandiseurs et aux responsables produits de planifier leurs assortiments, et de sélectionner plus facilement les nouveautés et les articles reconduits. Les approvisionneurs sont alors en mesure de prévoir les gammes de produits optimales et les besoins en nouveautés ou en renouvellements. Par exemple, si un distributeur reconduit 60 % de sa collection automne sur sa collection hiver, l'équipe d'approvisionnement sait quels composants matières sont en stock et ne commande que les quantités supplémentaires utiles.

Le contraire est vrai également.

 

Si l'équipe d'approvisionnement informe l'équipe de merchandising qu'il y a un surplus dematière, cette dernière peut choisir immédiatement de reconduire les styles correspondants pour écouler ce stock ou envisager d'en créer de nouveaux avec cette même base pour écouler le stock existant.

La fonctionnalité de cas d'emploi d'un système PLM peut également améliorer le rendement des stocks. Dans le cadre de la gestion des nomenclatures de produits, il est possible de générer des rapports faisant état des composants utilisés et de la quantité nécessaire par produit. Ces données peuvent être agrégées sur plusieurs produits, permettant alors à l'équipe d'approvisionnement de connaître le besoin précis et de commander les quantités appropriées auprès des fournisseurs. En outre, en agrégeant ses commandes, chaque approvisionneur peut négocier de meilleurs tarifs auprès des fournisseurs.

Par ailleurs, dans un système PLM, la qualité de la planification et la gestion efficace des calendriers facilitent la mise en production jusqu'au dernier moment. Cela permet de suivre les toutes dernières tendances et d'adapter les ressources et les matières pour mieux suivre la mode. Il en résulte des stocks optimisés, et donc moins de démarques et de pertes sur stocks.

 

Pour de nombreux distributeurs et marques, la gestion en circuit court des modes et des tendances est un facteur concurrentiel critique. Les distributeurs doivent donc impérativement réduire le délai entre le concept initial et la livraison en magasin. Cela implique la coordination d'un processus complexe de développement de produits pour l'industrie textile, à l'échelle d'une chaîne logistique mondiale, au prix adéquat, avec la qualité attendue.

 

Une gestion des marques efficace et performante, qui tient compte des tendances du marché, nécessite un système PLM favorisant le travail collaboratif en amont et en aval de la chaîne d'approvisionnement. Avec un tel système, les distributeurs peuvent réduire le coût de leurs activités et améliorer les performances en associant le plus tôt possible les fournisseurs aux prises de décisions en termes de développement. Le partage d'informations en amont du processus permet de faire des choix de conception qui conduisent à l'optimisation des stockstout en majorant les chances de succès au moment du lancement du produit.

 

Enfin, les systèmes PLM étendus sont dotés de fonctionnalités de confirmation de commande qui peuvent être assimilées à des bons de commande non transactionnels. Ces confirmations donnent aux fournisseurs un aperçu en amont des quantités de commande par taille et par couleur avant la création du véritable bon de commande dans les systèmes ERP. L'émission des bons de commande peut en effet prendre jusqu'à quatre semaines en raison de la rigidité de nombreux systèmes ERP : ces confirmations offrent donc aux fournisseurs un temps d'avance pour préparer la production, notamment l'achat au plus juste des composants du style qui comprennent la matière, les accessoires, et les emballages.

 

Les systèmes PLM matures présentent de solides expériences d'intégration réussies avec les outils ERP en termes de réduction des niveaux de stock et de commercialisation de produits plus innovants et plus rentables, plus rapidement. En offrant une source unique d'informationaux équipes de conception, d'approvisionnement ou encore de la chaîne logistique, les systèmes PLM proposent des outils plus performants, permettant de faire les meilleurs choixet d'optimiser les achats et la gestion des stocks.

 

*****

 

À propos de PTC http://www.ptc.com

PTC (Nasdaq : PMTC) propose aux industriels un portefeuille de solutions technologiques pour transformer leur façon de créer, fabriquer des produits puis d'en assurer le service sur l'intégralité du cycle de vie ; de la conception à la maintenance, en passant par l'approvisionnement, le service après-vente dans un monde intelligent et connecté. Fondée en 1985, PTC emploie 6 000 collaborateurs au service de 28 000 clients, opérant dans des industries globalisées et en constante évolution.

Suivez-nous sur Twitter! @PTC_France