1. Actualités
  2. Vidéos & Interviews
  3. Découvrir ALM à Planet PTC Live 2012, ou pourquoi «l’Applica…

Découvrir ALM à Planet PTC Live 2012, ou pourquoi «l’Application Lifecycle Management» est Importante pour la PLM

CADplace a eu l’occasion de discuter avec Matt Klassen, Directeur du Marketing pour les Solutions ALM (gestion du cycle de vie des applications ; en anglais «Application Lifecycle Management») à Planet PTC Live. Matt nous a parlé du besoin grandissant d’outils de gestion des logiciels dans un environnement PLM (gestion du cycle de vie des produits ; en anglais «Product Lifecycle Management»). Une quantité de plus en plus élevée de logiciels est incorporée au produit moment de la fabrication. Posséder des systèmes tels qu’Integrity ou Windchill 10.1, qui associent ALM et PLM, permet à de nombreux clients de PTC de gérer cette complexité grandissante au sein de leur entreprise.

Les solutions ALM offrent des capacités similaires à la PLM pour gérer des logiciels présentant un niveau élevé de réglementation ou de complexité du système. Matt Klassen décrit comment de plus en plus de clients de PTC qui travaillent dans les domaines industriel ou de l’ingénierie rencontrent ce problème au sein de leur entreprise. Tout d’abord, la quantité de logiciels fait l’objet d’une augmentation radicale dans les domaines de l’ingénierie et de l’industrie. Continental est passé de 2 ingénieurs hardware pour un ingénieur logiciel au rapport inverse. D’autres clients tels que Cisco ont un rapport de 10-à-1.

Loin de ne faire qu’augmenter la valeur du produit, les logiciels sont aussi une source de problèmes de gestion des évolutions. Au moment du cycle de conception où les changements au niveau du hardware sont en train de se terminer, les changements interviennent au niveau des logiciels. Ceci rend la deuxième moitié d’un projet plus complexe et augmente le risque de dépasser les dates-limites et de ne pas remplir certains objectifs. Des produits tels qu’Integrity, grâce à leur récente intégration avec Windchill, gèrent la complexité des systèmes de logiciels et permettent de faire en sorte que toutes les informations nécessaires, de la réalisation du cahier des charges au changement de statut au niveau des composants, soient communiqués à l’équipe dans son ensemble et suivis grâce au système Windchill PLM.

De plus, une certaine exigence de traçabilité quant aux composants logiciels semble avoir été introduite dans les domaines industriel et de l’ingénierie. Des exigences de sécurité et une analyse des risques sont requises, ce qui doit pouvoir se retrouver tout au long du processus, de la configuration du système jusqu’au code source et aux composants de niveau inférieur. Dans ces conditions, il est facile d’imaginer comment la gestion de ces projets de développement devient de plus en plus complexe.