1. Actualités
  2. Reportages
  3. Batimat 2013, le grand rendez-vous biennal du bâtiment et d…

Batimat 2013, le grand rendez-vous biennal du bâtiment et de la construction

Tous les deux ans, l’industrie du bâtiment se réunit à Batimat à Paris. Tout le secteur de l’informatique appliquée à l’architecture, au design, à la construction et à la gestion de projet est présent à Batimat. Et alors qu’elles intéressent particulièrement CADplace et les utilisateurs de son site, les technologies de l’information ne représentent qu’une infime partie de ce gigantesque salon du bâtiment et de la construction.

C’est un salon énorme. La partie informatique de Batimat serait déjà un évènement intéressant en soi. Cependant, la partie technologique de l’industrie du bâtiment tient dans environ un tiers d’un petit couloir alors que l’évènement Batimat recouvre essentiellement tout le Parc des Expositions situé à côté de l’aéroport de Paris.

Pour le plus grand plaisir des fidèles visiteurs de CADplace, Batimat a rassemblé tous les acteurs d’envergure dans les domaines de l’architecture, du BIM (Building Information Management) et de la gestion de projet à l’exception de Nemetschek. CADplace a eu la chance de s’entretenir avec plusieurs fournisseurs de solutions BIM, de stations de travail, graphiques, tablettes et logiciels d’infrastructure.

Le stand d’Autodesk reflétait sa propension habituelle à mettre son réseau sous le feu des projecteurs. Si vous êtes d’ores et déjà un client d’Autodesk en France, il est très possible que votre revendeur ait été sur le stand d’Autodesk. Ceci permettait aux visiteurs de bénéficier de la présence d’experts sur les produits, ce qui facilitait l’accès à leurs conseils avisés. Bien sûr les experts d’Autodesk étaient également présents.

Emmanuel Di Giacomo, Expert en Solutions BIM chez Autodesk, a parlé avec CADplace de l’importance croissante du secteur BIM en France. La France est un pays qui ne possède pas de norme nationale de BIM, cependant, les avantages qu’offre ce secteur sont importants et par conséquent, de nombreuses collectivités réclament d’ores et déjà la mise en œuvre de solutions de BIM pour leurs projets.

Autodesk a mis en évidence les Technologies ReCap qui permettent de mettre en œuvre des flux de travail plus simples en utilisant des données de nuages de points scannées ou des données photogéométriques.

L’entreprise a également choisi de mettre en évidence son intérêt de plus en plus prononcé pour le Cloud et a parlé d’Autodesk 360, une série de nombreux services basés sur le Cloud. Les services d’Autodesk 360 basés sur le cloud sont mis à la disposition des clients abonnés et permettent le rendu sur le cloud, la simulation de caractéristiques de construction, les calculs photogéometriques sur le cloud, le stockage de données du projet et des rendus et le partage des données du projet au sein des équipes interne et externe.

Autodesk a travaillé avec des partenaires œuvrant dans le domaine de l’impression 3D et l’a fait de manière très sophistiquée. Ainsi, il n’était pas surprenant de découvrir à quel point le stand Autodesk semblait se concentrer sur l’impression 3D. L’impression 3D s’applique de manière intéressante aux domaines du design et de l’ingénierie. Chez CADplace nous serons curieux de savoir comment les architectes feront usage de ces technologies.

Infraworks sur iPad vous permet de visualiser de grands projets d’infrastructure même si vous n’êtes pas connecté au cloud.

Mais l’élément encore plus fondamental et qui présente des avantages plus immédiats encore, est l’importance qu’accorde Autodesk à la mobilité. Pour le démontrer, nous avons demandé à Autodesk de nous montrer son produit Infraworks sur un iPad. La solution permet aux professionnels de rechercher, d’examiner, de visualiser et de présenter des projets d’infrastructure sur iPad. Et tandis que de nombreuses applications sont inséparables d’applications situées sur le cloud, Infraworks sur iPad peut être utilisé sans connexion à internet comme nous l’avons filmé dans la démonstration Autodesk de Gwenael Bachelot. Infraworks est capable d’intégrer des informations en provenance de nombreuses sources différentes, des données GIS (systèmes d’informations géographiques), des données de CAO ainsi que des données de BIM et ces informations sont disponibles sur iPad. Vous pourrez ainsi utiliser divers modes de présentation ou interagir avec les données. Infraworks utilise un moteur 3D en temps réel pour afficher de manière interactive les informations sur le projet.

Tekla met en évidence ses nombreuses années d’expérience dans le domaine des solutions de BIM et d’infrastructure à Batimat 2013.

Pour Jean-Yves Vetil, Directeur de Tekla en France, Batimat est le champion des salons de la construction et c’est le seul évènement auquel Tekla participe systématiquement. Batimat permet à Tekla de rencontrer tous ses clients ainsi que de nombreux clients potentiels. Au salon, Tekla a naturellement mis en valeur ses solutions de BIM et de modélisation numérique – des domaines dans lesquels il excelle depuis déjà longtemps. De plus, Tekla a mis en avant ses applications Tekla Structure et les nouvelles avancées et fonctionnalités qu’elles représentent pour les clients.

L’équipe professionnelle de Dell a assisté à Batimat pour la première fois en 2013. Et bien que l’année 2013 ait été celle de leur baptême Batimat, les experts en stations de travail et solutions d’entreprise sont arrivés avec une large gamme de solutions qui leur permettent de répondre aux besoins spécifiques de divers clients dans les domaines de l’architecture et de la construction. Par exemple, il est certain que les architectes apprécieront la puissance, le design et la légèreté de la nouvelle station de travail portable Precision M3800. Quant aux responsables de projets sur le terrain, ils apprécieront les stations de travail portables tout-terrain de Dell qui, lors du salon, étaient régulièrement secouées (littéralement) sur le stand et lancées sur le sol pour démontrer leur solidité.

L’équipe professionnelle de Dell a assisté à Batimat pour la première fois en 2013.

Et dans un esprit tout à fait différent, en conservant la sécurité de vos données et du système et en les rendant accessibles à l’équipe du projet sur le terrain, Dell a mis en évidence ses serveurs de station de travail à distance basés sur la technologie NVIDIA Grid. En particulier, une seule station de travail à distance est capable de prendre en charge quatre applications CAO et de design professionnel simultanément. Les données du projet sont en sécurité car elles se trouvent dans le centre de données, tout en restant accessibles à l’équipe du projet sur le terrain, et cette accessibilité est très augmentée. Il s’agit donc d’une excellente option pour des projets de construction avec des équipes éparpillées et des personnes sur le terrain.

Wacom était également présent sur le stand de Dell, pour présenter son extraordinaire tablette de dessin Cintiq 24HD Touch. Au vu de la quantité de dessins que doivent réaliser les architectes, un produit comme la tablette Wacom est un outil de productivité presque essentiel au bureau. Le modèle 'Touch' comporte non seulement la technologie de contrôle tactile à plusieurs doigts, mais il propose également un affichage et un étalonnage des couleurs de bien meilleure qualité. Bien que ces fonctionnalités supplémentaires se répercutent sur le prix, il est clair que la Cintiq 24HD Touch est la tablette la plus performante et la plus productive de la gamme de produits Wacom.

My Cloud 3D est une start-up intéressante qui partageait son stand Batimat avec PNY et CARRI Systems. L’expertise de cette jeune entreprise consiste à représenter l’espace de sites de construction pour une visualisation sur le Cloud, en exploitant son expérience dans la gestion des données et le rendu GPU sur le Cloud à l’aide de cartes graphiques NVIDIA. My Cloud 3D démarre bien car elle travaille actuellement avec Bouygues construction, l’entreprise numéro un de construction d’immeubles de bureaux en Europe.

Bien sûr, CARRI Systems et PNY ont mis l’accent sur leurs toutes dernières solutions en se concentrant sur leurs applications spécialisées dans le design architectural. PNY est le partenaire de ventes de cartes graphiques professionnelles NVIDIA Quadro exclusif aux Etats-Unis et en Europe. CARRI Systems est un expert parisien en construction de stations de travail customisées. Aux côtés de My Cloud 3D, ce stand proposait d’intéressantes solutions à la fois en matière d’équipement et sur le Cloud à faire découvrir aux visiteurs du site.

Juste en face, on trouvait le stand de Faro. L’enthousiasme d’Autodesk pour la technologie ReCap démontre la manière dont les technologies de scannage ont pénétré le marché de la construction et à quel point les professionnels les apprécient. Tandis que l’équipe Faro France semblait plutôt préoccupée par elle-même lors de l’évènement, il ne fait aucun doute que sa solution et les solutions similaires de ses concurrents deviendront de plus en plus utiles pour les architectes car le besoin de concevoir et de reconstruire des projets dans des espaces existants augmente.

De nombreuses solutions supplémentaires étaient exposées à Batimat dans la partie “technologie” du salon, beaucoup plus qu’il nous est possible d’évoquer dans les détails, et on ne parle même pas du temps qu’il aurait fallu pour décrire le reste de cet énorme salon à Paris !